Aller au menu Aller au contenu
Retour en haut de page Aller au contenu Lien sortant vers le site du Conseil général de l'Ain
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par e-mail
Retour en haut de page Aller au menu
Vous êtes ici : AccueilJouer › Énigme 1

Énigme 1

Publiée le 18/04/2014
“Problème plaisant et délectable”

Pour obtenir la première clé, il vous faut résoudre ce problème mathématique. C’est un burgien de génie, vivant il y a près de 400 ans, qui en a expliqué le principe et l’a popularisé.

Trouvez les valeurs correspondantes des lettres
A-B-C-D-E-F de manière à compléter ce carré magique.

 

Carré magique

Pour commencer en douceur, rien de tel qu'une petite promenade au cœur de la cité burgienne…





Les conseils du Capitaine

Puisqu’il s’agit de la première énigme, et pour vous éviter de perdre 500 écus, je vous offre la possibilité de la résoudre par un autre moyen : répondez aux questions suivantes et reportez les réponses dans les cases correspondantes.
Tout simplement…

A

Schlac !!! Le 31 décembre de cette année là, à 7 h du matin, la lame de la guillotine tombe sur le cou d’un des plus fameux tueurs en série de l’histoire moderne. Des milliers de burgiens se massent en foule au Champ de Mars pour applaudir le spectacle avant d’aller préparer les agapes du Réveillon.

En quelle année sommes-nous ?

B

Je tourne le dos à l’école Alphonse Baudin, mais je fais face à l’avenue Alphonse Baudin. J’ai été créée par décret le 15 novembre 1873, mais ouverte au public un peu plus tard…

En quelle année ?

C

En quelle année est posée la première pierre du premier Lycée de Jeunes Filles de la ville ?

D

Il existait dans la ville une statue en bronze en l’honneur du philosophe Edgar Quinet. Je dis « existait » car cette statue a été fondue en 1943 par les Allemands, trop heureux de récupérer le métal. Depuis 1925, elle se trouvait place Edgar Quinet, mais il ne s’agissait pas de son emplacement d’origine. En effet, cette œuvre du sculpteur Aimé Millet avait été initialement érigée au Quinconce.

Saurez-vous me donner la date de son inauguration dans ce square ?

E

Au théâtre ce lundi 14 juin, à 9 h du soir, on annonce dans le Courrier de l’Ain, la représentation extraordinaire par la troupe entière du Gymnase de Marseille, de La Fille de Roland. Ce drame en 4 actes de Henri de Bornier est le plus grand succès de la Comédie Française. Les costumes, entièrement neufs et spécialement taillés pour cette œuvre, sont de M.C. Roize, costumier du Grand Opéra de Paris.
Mais la représentation n’aura jamais lieu : quelques jours plus tard, dans ce même quotidien, on peut lire ces quelques lignes : « A l’heure dite et le gaz étant déjà allumé, on fut obligé de rendre l’argent au public et de l’envoyer se coucher. Les étoiles de la troupe dramatique n’étaient que des étoiles… filantes ».

En quelle année sommes-nous ?

F

De magnifiques femmes kabyles ont surgi sur la toile sous les coups de pinceau inspirés de cet artiste. Il est né au 11 de la rue Verchère, rue qui porte aujourd’hui son nom.

Mais quelle est son année de naissance ?

Retour en haut de page