Aller au menu Aller au contenu
Retour en haut de page Aller au contenu Lien sortant vers le site du Conseil général de l'Ain
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par e-mail
Retour en haut de page Aller au menu
Vous êtes ici : AccueilJouerÉnigme 6 › Solution

Énigme 6

Solution
“Au commencement, ils étaient quatre… ”
6/7
Énigme 6

Félicitations ! Une clé de plus à votre trousseau !

Le chemin de cette énigme vous a semblé tortueux et ses étapes chaotiques ? C’est juste, l’épreuve se complique… Mais j’espère qu’à la recherche de cette 6ème clé,  vous avez découvert des sites enchanteurs et profité de la beauté du patrimoine !

Cette énigme vous menait dans le Revermont, premiers contreforts calcaires du Jura. Pays de transition entre plaine et montagne, zone de frontière historique, il est riche d’un patrimoine singulier et de récits parfois légendaires…

Terre de potiers réputée pour la qualité de son argile, le Revermont est aussi le pays des « cavets », habitants d’un vignoble jadis florissant.

La région arbore aujourd’hui un paysage de coteaux et de pâturages envahis de buis odorants. Le charme de ses villages et sa nature préservée en font une destination « nature » privilégiée dans l’Ain.

Carte du Revermont

- Réponse(s) -

Ce titre énigmatique pouvait vous mettre sur la piste, tout comme les roses des vents et les indications de déplacement…

Pour mieux comprendre

 

Sous le clocher tors, à quelques pas de l’antre qui a vu Morgan et ses Compagnons affronter les dragons, comme eux vous verrez le premier surgir du ciel et lâcher sur vous sa horde de 30 Chiens.

Cette première étape devait vous mener jusqu’à Ceyzériat, chef-lieu de canton au cœur du Revermont. Là se trouve l’un des rares clochers tors du département. En contrebas se trouve la fameuse grotte des Compagnons de Jéhu, où Alexandre Dumas situe une bataille opposant Morgan, héros légendaire, et un régiment de dragons. A proximité, la source des 30 chiens se jette dans la rivière la Vallière dont l’eau jaillit en cascade en ce lieu.

Il fallait répondre : EAU

Pour plus de détails

 

septentrionA 2 lieues au sept…

Le père du baron sans tête doit sa renommée au deuxième que vous foulerez en pénétrant dans son domaine. Pour sa belle, tout à la fois sombre tragédienne et enfant des Lumières, le seigneur a fait quérir le maître des roses par tout le Royaume.

A environ 8 kilomètres au nord de Ceyzériat donc, se trouve le village de Meillonnas connu pour sa terre à poterie exploitée dans une faïencerie au sein de son château par le baron Marron de Meillonnas dont le fils sera décapité durant la Révolution. Cette manufacture doit également sa renommée  à la baronne, Anne-Marie Carrelet de Loisy et à Claude Gautherot, maître faïencier spécialiste du décor à la rose manganèse.

Il fallait répondre : TERRE

Pour plus de détails

 

septentrionA 2 lieues ½ au sept…

Gangréneux, hallucinés et rongés du mal des ardents, ne brûlez pas cette étape sans avoir posé votre bâton de pèlerin face au ciel étoilé. En vent, vous verrez la main levée qui guérit du troisième.

En poursuivant votre route toujours vers le nord, vous faites étape à Pressiat et visitez son église qui a été un haut-lieu de pèlerinage pour tous les malades atteints d’ergotisme ou « mal des ardents ». Parmi les fresques découvertes en 1986 qui font de ce lieu un site patrimonial majeur du Revermont, se trouve une figuration de saint Antoine guérisseur de ce mal brûlant.

Il fallait répondre : FEU

Pour plus de détails

 

En tirant vers la Comté par le Fond de l’Anche, là où les thermiques rendent l’azur multicolore, vous accéderez aux entrailles de la terre qui enfantent le quatrième, un fils d’Eole que les anciens disaient aller mourir au chevet de Notre-Dame de Bourg.

La commune de Pressiat et sa voisine Courmangoux sont toutes deux situées au pied du Mont-Myon, site naturel remarquable, aujourd’hui prisé des parapentistes. Sur son versant ouest, à proximité de la frontière avec la Franche-Comté,  se niche une grotte. D’après la légende, elle donnerait naissance au mystérieux vent des Bornets.

Il fallait répondre : AIR

Pour plus de détails

En savoir plus Musée du Revermont - 259 Ko - PDF
Retour en haut de page