Aller au menu Aller au contenu
Retour en haut de page Aller au contenu Lien sortant vers le site du Conseil général de l'Ain
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par e-mail
Retour en haut de page Aller au menu
Vous êtes ici : AccueilÉnigmes et solutionsÉnigme 3 › Solution

Énigme 3

Solution
“Se nourrir, se chauffer, prier”
3/7
Énigme 3

On peu vou félissitô ! vouj’ate trouvô !

Félicitations, vous avez trouvé !

Vous voici plongé corps et âme au cœur de la Bresse bocagère, à la découverte d’une histoire où se croisent l’Occident et l’Orient, le proche et le lointain, l’autochtone et l’étranger… sur les traces des mythiques Sarrasins.

Réputée dans le monde entier pour sa production de volailles, la Bresse est un territoire verdoyant où les fermes à pans de bois font émerger leurs cheminées sarrasines au hasard des vallons, au milieu des champs de maïs… Cette céréale, bien qu’issue du Nouveau Monde, est devenue l’un des emblèmes du pays de Bresse, et a valu à ses habitants le curieux surnom de « ventres jaunes »…

Mais ce pays où le folklore et les traditions sont encore vivaces abrite aussi un patrimoine plus secret, mystérieux, pétri de croyances et d’histoires fabuleuses qui nous font voyager dans le temps.

Chayô lé byèvenu è Brache !

Soyez les bienvenus en Bresse !




Carte de la bresse

- Réponse(s) -

Question 1

La première question portait sur une céréale emblématique en Bresse : le maïs. Dans cet acte notarié rédigé à Feillens au XVIIe siècle où il est question de cette céréale, vous deviez déchiffrer le mot « Turquie ». On a longtemps supposé que le maïs venait de ce pays, d’où le nom de « bled de Turquie » ou « blé de Turquie » …

Voir la transcription du texte d’archives – 192 ko – PDF

Question 2

Jean-Paul vous posait la deuxième question en francoprovençal. Il vous parlait de Maria Favier, la célèbre conteuse du Sougey, et de sa ferme. En Bresse, de nombreuses fermes sont dotées de cheminées dites « sarrasines » ou « sarrazines » car selon les premiers folkloristes locaux, elles auraient été inspirées de l’Orient et du mode de vie des Sarrasins…
La bonne réponse était donc « Sarrazins » ou « Sarrasins » puisque les deux orthographes sont acceptées.

Cliquez sur le bouton play ci-dessous pour écouter le texte en français :

Voir la transcription du texte patois et sa traduction en français – 193 ko – PDF

Question 3

Rejoignez maintenant la tour de guet qui annonce le départ en 1120 de Sire Ulrich, 11e du nom. Puis suivez les croix de sinople jusqu’au sanctuaire des chevaliers lépreux. Vous trouverez dans le nom de leur Ordre la destination du noble seigneur.

Réponse : Jérusalem

En savoir plus Musée de la Bresse - 275 Ko - PDF
Retour en haut de page